Le statut LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir !

Le statut de LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir ! C’est un régime fiscal français qui permet aux particuliers de louer un bien immobilier meublé. Pour être éligible, les revenus locatifs annuels doivent rester en dessous de certains seuils et l’activité ne doit pas être enregistrée comme professionnelle. Ce statut est particulièrement prisé pour sa simplicité de gestion et ses incitations fiscales. Cet article vous guide sur l’amortissement du bien et la possibilité de choisir entre différents régimes d’imposition sur les revenus locatifs.

Un bien immobilier meublé : LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir !

Le bien immobilier doit être équipé de meubles et d’équipements nécessaires pour permettre une occupation immédiate par le locataire. Le statut LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir ! Il permet aussi de louer une chambre dans sa résidence principale pour un étudiant par exemple. Contrairement à d’autres dispositifs de défiscalisation, ce statut ne demande pas aux investisseurs de respecter certaines zones pour leur achat immobilier. Il est donc possible d’investir dans la région ou la ville de son choix. Pour en savoir plus sur le sujet, visitez le site https://www.lmnp.com/.

Sujet a lire : Assurance de crédit leasing : les avantages à retenir

Il existe deux catégories d'investissement pour la LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir ! Le LMNP est plus intéressant que la location nue, à condition que l’investissement soit bien pensé. Le prix d’achat dépend d’un ensemble de facteurs : la surface, la localisation, etc. Les termes clés associés au "Loueur meublé non professionnel" :

  • Location meublée
  • Revenus locatifs
  • Régime fiscal
  • Bénéfice industriel
  • Exonérations fiscales

Les avantages de la LMNP 

Les avantages du statut de LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir ! Les bénéfices sont nombreux, ce qui explique son succès depuis des dizaines d’années.

A découvrir également : Comment préparer un plan financier en cas de maladie chronique ou de handicap ?

La défiscalisation propre au statut de LMNP

Comme mentionné auparavant, les revenus locatifs d'un appartement ou d'une maison en meublé sont classés comme des bénéfices industriels et commerciaux. Par conséquent, la fiscalité sur ces revenus diffère, car ils ne sont pas considérés comme des revenus fonciers, comme c'est le cas pour une location classique.

La rentabilité des meublés est généralement meilleure que celle des locations nues

Louer un logement neuf meublé implique initialement des investissements supplémentaires de la part du bailleur pour l’achat des meubles et équipements nécessaires. Cependant, ces dépenses se répercutent sur le loyer, qui sera toujours plus élevé que celui d’un bien similaire non meublé. En général, la différence de prix se situe entre 15 et 25 %.

Comment se déclarer concrètement en tant que loueur en meublé non professionnel ?

Vous pouvez obtenir le statut de LMNP | Loueur meublé non professionnel : comment investir ! Il est nécessaire d'accomplir certaines démarches administratives pour se déclarer en tant que tel. Chaque année, il suffit ensuite de déclarer ses revenus locatifs, ce qui peut nécessiter l'aide d'un spécialiste. L'activité de Loueur en Meublé Non Professionnel doit impérativement être déclarée au début. La date de début d'activité est celle de la signature de l'acte authentique de vente. Dans les quinze jours suivant cette signature, le formulaire P0i doit être rempli pour s'enregistrer auprès du Greffe du Tribunal de Commerce. Cette procédure permet d'obtenir le SIRET, numéro indispensable pour les démarches fiscales futures. Par la suite, le Service des Impôts des Entreprises contactera le bailleur, car une cotisation foncière des entreprises (CFE) doit être payée chaque année.